GEOGRAPHIE :CHAP 2: NOURRIR LES HOMMES

Mis en avant

problématique du chapitre :

Comment l’humanité peut-elle atteindre la sécurité alimentaire et la maintenir de façon durable ?

Durée : 7/8 heures

Travail à la maison

Il y a quelques jours ,l’Union européenne devait donner son accord, ou non, au prolongement de l’autorisation du glyphosate, le principe actif du célèbre désherbant Round up .

écouter l’émission « L’agriculture peut-elle se passer de pesticides ? » diffusée sur la radio France culture le 09/11/2017 .

https://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-a-moudre/lagriculture-peut-elle-se-passer-de-pesticides

cliquez sur la flèche à gauche en haut (au dessus de 40 mn) ; cela lance le mp3 . Elle dure 40 minutes : écoutez attentivement et prenez des notes pour répondre aux questions suivantes :

1/qu ‘est ce que le glyphosate ? quel est le sujet du débat ?

2/ quels sont les acteurs qui sont concernés par le débat ?  (= agents ,personnes qui sont impliqués dans le débat au niveau national représentés par les invités et par les institutions , organisations qui sont évoqués pendant le débat .

3/ quelles sont les caractéristiques du « modèle agricole français » qui s’est développée après la seconde guerre mondiale ?

4/ quel a été le rôle de la PAC ? quels étaient ses objectifs?

5/ pourquoi ce modèle agricole est -il remis en cause ?

6/ pourquoi est -il difficile de remplacer le glyphosate ? (raisons économiques , sociales , politiques )

7/ quelles sont les solutions pour passer à une agriculture plus durable ?(selon l’agriculteur qui s’exprime )

travail à faire sur une feuille indépendante qui sera placée après dans le cours ce qui signifie que c’est à réviser pour le contrôle.

Plan du cours

I- La situation démographique et alimentaire mondiale 

Notions à maîtriser:

sous-nutrition, malnutrition, famine

B- Les différents régimes alimentaires 

  • si vous voulez montrer à vos parents les photos de Menzel : https://positivr.fr/peter-menzel-nourriture-pour-une-semaine-familles-monde/

Pour comprendre les conséquences de la hausse de la consommation de viande sur l’environnement :

  • 4 minutes pour comprendre le vrai poids de la viande sur l’environnement – Le Monde.fr | 

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/video/2015/03/20/le-vrai-poids-de-la-viande-sur-l-environnement_4597689_3244.html#0r3vH5xts3WdfZca.99

  • Le   problème de   la  surnutrition  concerne   de   plus   en   plus   de   personnes   (300   millions   dans   le   monde), traditionnellement présente dans les pays riches, elle s’étend aux pays su Sud (pop° riches des pays pauvres rég ali. riche en graisse et sucre, mode de vie sédentaire et snacking). L’OMS parle d’ « épidémie globale d’obésité »

-pour aller plus loin : les liens entre l’alimentation et l’explosion du diabète , une émission de radio

https://www.franceinter.fr/emissions/un-jour-dans-le-monde/un-jour-dans-le-monde-14-novembre-2016

ou alors :

https://www.franceinter.fr/emissions/ailleurs/ailleurs-28-janvier-2016 Depuis quelques années, le Mexique est confronté à un problème majeur de santé publique, celui du surpoids

C- Où en est la faim dans le monde ?

quelques définitions :

  • Sous-alimentation: insuffisance quantitative de la ration alimentaire quotidienne, ne pouvant satisfaire les besoins de l’organisme.
  • Malnutrition: Insuffisance  qualitative  de la ration alimentaire quotidienne. Ce déséquilibre (déficit ou excès) nuit au fonctionnement de l’organisme (retard de croissance, anémie …).
  • La sous-nutrition est due à la  pauvreté  (manque d’argent (face aux évolutions du marché), outillage et techniques   rudimentaires),   à   des  raisons   politiques  (conflits),   des   raisons  climatiques  (manque   d’eau, mauvaises récoltes) ou  géographiques  (enclavement). Elle confine ces population dans une dépendance alimentaire à l’égard des ONG.

II- Les différentes agricultures 

A- l’agriculture industrielle de pays riche 

-La   mécanisation,   l’irrigation,   l’utilisation   des   pesticides-engrais,   la   sélection   végétale   ou animale et le recours au OGM a permis d’augmenter les rendements dans les pays du Nord  depuis les années 1960. Un céréalier de la Corn Belt produit jusqu’à 90 qt blé/ha, alors que dans le Sahel 6 qt de mil/ha. Ces agricultures ont des liens étroits avec les firmes industrielles : on parle d' »agro-business »: L’agriculture n’est alors qu’un maillon de la chaîne agro alimentaire qui commence avec les engrais / pesticides et s’achève avec la transformation , l’emballage et la vente en supermarchés .

B- l’agriculture d’un pays émergent : l’Inde 

C- l’agriculture des pays en voie de développement 

Il y a   1,3   milliards d’agriculteurs dans les pays du Sud, ils pratiquent essentiellement une agriculture vivrière et la productivité est très insuffisante et la sous-alimentation la plus aiguë. Les ¾ des personnes souffrant de la faim dans le monde appartiennent à des familles d’agriculteurs qui ne subsistent qu’avec la force de leur bras, des moyens techniques limités et de petites parcelles.

– L’agri vivrière souffre d’un manque de moyens.

– l’agriculture vivrière n’est pas compétitive  sur le marché international . les prix des produits sont dépendants des fluctuations économiques (cours des produits agricoles  fixé à Chicago, dumping   (= prix trop bas des pays du Nd car les Etats subventionnent les producteurs)

Elle est souvent négligée au profit de l’agri. commerciale destinée à l’exportation (café en Éthiopie), ces pays doivent donc importer quasiment toutes les denrées alimentaires,) et connaissent l’insécurité alimentaire.

III- Comment développer une agriculture durable ?

comment  assurer aujourd’hui et demain la sécurité alimentaire dans le monde sans détériorer l’environnement planétaire ?

A- Développer la course à la productivité par des solutions technologiques 

les dangers de la révolution verte

 

 

 

la révolution génétique continue : OGM etc …

B- la mondialisation accrue des échanges

 

 

et le 2

 

C- les solutions durables

Notions à maîtriser:

sous-nutrition, malnutrition, famine,

« révolution verte, rendement ( =la quantité de produit récolté sur une surface cultivée donnée), agriculture intensive, agriculture extensive, sécurité alimentaire ,OGM, biotechnologies, agrobusiness,

agricultures vivrières, culture sur brulis, agriculture commerciale,

agriculture biologique , agriculture raisonnée , commerce équitable …

Méthodes à maîtriser 

  • rédiger une introduction qui présente un document (nature / date et contexte /destinataires / intérêt du document  /auteur /..) (méthode vue dans les premiers chapitres : revoir )
  • construire un paragraphe : exemple sur la malnutrition idée principale
    explication(s)
    localisation
    conséquences

    exemple

  • localiser :les espaces de sous nutrition /
  • réaliser un schéma
Publicités

Chap 1 : les Européens dans le peuplement de la Terre

ÉVALUATION : VENDREDI 22 septembre pour les secondes 9

FEUILLE DE ROUTE N° 1 : 

PLAN DU COURS 

 Problématique : COMMENT  EXPLIQUER LA HAUSSE DE LA POP EUROPÉENNE ET QUELLE CONSÉQUENCE  A-T-ELLE EU ?

I.Les Européens dans la croissance de la population mondiale

une super vidéo découverte récemment : elle date d’octobre 2016 et vient du site du Museum d’histoire naturelle  de New  york .Pas besoin de comprendre l’anglais

A-L’Europe, un foyer de peuplement ancien et majeur

B-Une population marquée par la guerre, les maladies et la malnutrition avant le XIXeme siècle

la peste à Sarlat

Jusqu’au XVIIème siècle, Sarlat  subira  tour à tour 5 grandes épidémies de peste: en 1279 la ville perd la moitié de ses habitants avec 2500 morts. La ville se mit sous la protection de la Verge de Temniac, ainsi on peut voir aux coins des rues de la vieille ville une cinquantaine de niches abritant des statues de la Vierge.

merci aux élèves qui ont pris des photos

 

Page tirée de L’Histoire de Sarlat de Jean-Joseph Escande (1903).source :http://impressons.over-blog.com/2017/01/1348-la-peste-a-sarlat-et-autres-joyeusetes.html

ob_c330e6_slc-1348-peste

la Grande famine

En 1693 et 1694, deux années terribles, près de 1,7 million de Français trouvent la mort. Autant que durant la Première Guerre mondiale, mais pour une population deux fois moindre. Mauvaises récoltes à répétition que provoquent étés pluvieux et hivers glaciaux. Mal nourries, quand elles ne meurent pas littéralement de faim, les populations sont la proie de maladies endémiques qui se transforment alors en épidémies, telle la redoutable dysenterie. Mais l’agriculture, avec ses rendements dérisoires, reste un exercice précaire qui, chaque année, rend redoutable la période dite «de la soudure», celle où, aux environs de mai les réserves de l’armée passée s’épuisent alors que le blé sur pied n’est pas encore prêt à être moissonné. L’hiver qui suit est exceptionnellement rude et les organismes affaiblis par la malnutrition supportent mal les basses températures : on meurt en abondance dans toutes les villes de France. Puis survient le printemps, désespérément sec, au moment où l’on attend des pluies pour nourrir les semences. Une partie des vivres disponibles est réquisitionnée pour les besoins de l’armée des Flandres; le reste est acheté en hâte par des spéculateurs qui misent sur le renchérissement des cours. Quand toutes les céréales sont épuisées- le froment, le seigle, l’avoine après le blé -, les pauvres se trouvent réduits à recueillir les glands ou les fougères pour en faire une sorte de pain. Ces «méchantes herbes» achèvent de ruiner la santé des malheureux, qui enflent après y avoir eu recours. Les orties, les coquilles de noix, les troncs de chou, les pépins de raisin moulus n’ont pas meilleur effet. Les curés, qui nous renseignent sur ces tristes expédients, parlent aussi des bêtes, ( qu’on ne nourrit plus et qui meurent avant les hommes : les charognes de chiens, de chevaux et «autres animaux crevés» sont consommées . La natalité baisse car les organismes sont affaiblis . La famine est la conséquence de la dégradation climatique : Entre 1690 et 1710, en effet, la France, et avec elle une large partie de l’Europe, connaît une détérioration sensible du régime des températures et des précipitations, marquée par un refroidissement important des hivers et par des étés «pourris». On parle du « petit âge glaciaire »

C-la croissance à partir du milieu du XIXeme siècle 

NOTION : la transition démographique :schéma copié dans le cours

II.L’EMIGRATION EUROPEENNE

A- quitter l’Europe : fuir la misère , rêver d’une vie meilleure

B- une vie quotidienne difficile

C-une intégration entre accueil et rejet

A RETENIR :

définitions concernant la démographie

1 date de crise démographique

RACONTER 

les conditions de vie et de mort avant 1900 d’un Français

la vie d’un émigrant

CULTURE PERSONNELLE :

Cette chanson raconte l’histoire de la première irlandaise débarquée à Ellis Island lors de l’ouverture des locaux en 1892 . elle avait 15 ans et s’appelait Annie Moore . 

CHORUS: Isle of hope, isle of tears, Isle of freedom, isle of fears, But it’s not the isle you left behind. That isle of hunger, isle of pain, Isle you’ll never see again But the isle of home is always on your mind.

COMPÉTENCES

  • présenter un document
  • analyser un graphique : idée principale / idées secondaires / éléments d’explications tirés du cours
  • analyser une caricature

travail à la maison pour mardi 19 septembre « la place des Européens dans le peuplement de la Terre »

vous devez sur une page minimum ou une feuille recto verso maximum (illustration possible pour les pages recto -verso) rédiger un texte qui illustre des aspects de l’immigration européenne en Amérique du Nord (comment se déroule leur parcours , leur intégration …) . vous êtes libres de choisir la forme et les aspects sur lesquels vous voulez insister .

Ce texte est comme un paragraphe argumenté mais je vous demande en plus , de le rédiger en vous mettant dans la peau d’un(e) migrant(e) ou alors d’un journaliste de l’époque qui raconte ce dont il est témoin . Je ne veux pas que vous recopiez le travail de mercredi dernier (pour les secondes 9) ou de jeudi (pr les secondes 7) ; il faut aller plus loin !aussi une recherche sur internet est nécessaire .

Je vous demande une production qui nécessite 2 heures de travail au moins :

1h de documentation et 1 h pour la rédaction .

sites sur lesquels trouver des documents afin d’enrichir le contenu .

sur l’immigration irlandaise :

http://www.histoire.ac-versailles.fr/spip.php?article819

sur l’immigration italienne :

http://muides2.free.fr/2/Europe%20peuple/Evaluation%20migration%20italienne.pdf

barème :

5 contenu qui apporte des connaissances

5 contenu qui apporte des informations différentes de ce qui a été vu en classe

5 véracité de la rédaction : on y croit ! (par le style , les expressions , la mise en forme )

5 forme : propreté /orthographe/soin/ originalité / mise en page

pour réviser le chapitre :

une vidéo sommaire : https://www.youtube.com/watch?v=IWgMeGVfz_4

éléments de correction pour les élèves qui ont traité l’émigration italienne au Brésil EXTRAITS DE WIKIPEDIA:

Les premiers Italiens arrivèrent au Brésil en 1870. Le gouvernement brésilien stimulait l’immigration européenne, particulièrement après 1850, quand le trafic des esclaves africains fut aboli au Brésil ; les immigrants se substituaient à la main-d’œuvre esclave. Les Italiens s’installèrent d’abord dans la région Sud du Brésil, où les colonies d’immigrants étaient en train de s’établir, établies par le Gouvernement brésilien au début du xixe siècle.Ces colonies furent créées dans les zones rurales du pays .Ils venaient en majorité de la Vénétie, au Nord de l’Italie

Cinq ans plus tard, en 1875, les Italiens se répandirent en différentes parties de l’État et beaucoup d’autres colonies furent établies, notamment dans les montagnes et les régions hautes, parce que les terres basses étaient déjà occupées par les immigrants allemands. Sur ces terres, ils commencèrent à cultiver le raisin et à produire du vin. Actuellement, ces régions produisent les meilleurs vins du Brésil. 

Dans les colonies du Sud, les immigrants purent se regrouper en leur propre groupe ethnique, où ils purent parler l’italien et maintenir leurs culture et traditions. Ce mouvement migratoire fut très important pour le développement économique du Brésil méridional, de même que pour sa culture et la formation ethnique de sa population.

 

 

 

 

Isle Of Hope Isle Of Tears Elllis Island

Cette chanson raconte l’histoire de la première irlandaise débarquée à Ellis Island lors de l’ouverture des locaux en 1892 . elle avait 15 ans et s’appelait Annie Moore . 

par les hommes ou par les femmes 

paroles en anglais ; Written by Brendan Graham

On the first day on January,

Eighteen ninety-two,

They opened Ellis Island and they let

The people through.

And the first to cross the treshold

Of that isle of hope and tears,

Was Annie Moore from Ireland

Who was all of fifteen years.

CHORUS: Isle of hope, isle of tears, Isle of freedom, isle of fears, But it’s not the isle you left behind. That isle of hunger, isle of pain, Isle you’ll never see again But the isle of home is always on your mind.

In a little bag she carried

All her past and history,

And her dreams for the future

In the land of liberty.

And courage is the passport

When your old world disappears

But there’s no future in the past

When you’re fifteen years

Chorus

When they closed down Ellis Island

In nineteen fourty-three,

Seventeen million people

Had come there for sanctuary.

And in Springtime when I came here

And I stepped onto it’s piers,

I thought of how it must have been

When you’re fifteen years.

Chorus

GEOGRAPHIE – PROJET SUR L ‘ANNEE

SECONDE – PROJET INDIVIDUEL : UN DÉVELOPPEMENT DURABLE EST – IL POSSIBLE A PARTIR DE L’EXEMPLE D’UN PAYS
vous allez réaliser un dossier d’une dizaine de pages qui va être le bilan de ce que vous avez découvert cette année sur le problèmes qui se posent aux hommes pour vivre sur leur territoire et les mesures mises en œuvre pour y répondre .
Objectifs : Appliquer et réutiliser les connaissances et les méthodes vues en cours

1ere étape : choisissez votre pays qui doit être suffisamment grand, intéressant pour nourrir la réflexion d’une année de travail. Assez grand si possible pour que vous puissiez construire un croquis . Pour vous aider choisissez le parmi les pays listez sur le verso de la page de couverture de votre manuel .

Evaluation : une note par chapitre traité.
Consigne : le travail doit être réalisé par traitement de texte sauf pour le croquis sur une page de format A4 avec une police 11ou 12. Il doit y avoir des titres et des sous titres. Le copié /collé sera sanctionné. Je veux un travail personnel sinon ça n’a aucun intérêt. Il est possible d’intégrer des illustrations bien choisies .
Les moments de l’année et le travail à faire
chapitre 1 : Fiche de présentation du pays : rédigez un paragraphe par question :
Nombre d’habitants / évolution démographique et explications
Le niveau de richesse et de développement : IDH / PIB ou PNB / hab /
Les inégalités régionales sont –elles présentes
 Fond de carte qui présente les frontières et les pays frontaliers

chapitre 2Quelle est la situation alimentaire dans votre pays ? sous nutrition …
Soit :rédigez une page sur le sujet suivant :Quelles sont les productions agricoles ?
dépendent –elles des conditions naturelles Quelles sont les méthodes de production et les problèmeséventuels ?
OU :vous pouvez rédiger un petit article qui présente un débat qui concerne l’agriculture ou l’alimentation dans le pays choisi .
 Compléter éventuellement le fond de carte

chapitre 3:L’eau est –elle bien disponible et répartie dans le pays ? pour quelles raisons ?
Présentez un grand aménagement hydraulique .ses objectifs ;ses avantages . les problèmes .vous pouvez le faire à partir d’une photo trouvée sur internet décrite et expliquée .
 Localisez sur le croquis les grandes ressources en eau et éventuellement les
aménagements

chapitre 4Votre pays est –il très urbanisé ? présente t-il les caractéristiques d’une urbanisation du sud ou du Nord ?Afin d’y répondre , choisissez la ville la plus emblématique .
Quel est son peuplement ? quelles sont les conséquences de la croissance urbaine ? Est-ce que les pouvoirs publics agissent pour gérer les problèmes ? est –ce une ville durable ?
 Sur le fond de carte ajoutez les villes majeures .et si nécessaire les lignes majeures de communication.

chapitre 5

Comment les pouvoirs publics et la population font –ils face aux risques majeurs ? c’est la question générale . Pour y répondre , répondez aux questions ci-dessous :quels sont les risques majeurs naturels ou technologiques présents dans le pays ?y – a-t-il eu une catastrophe relativement récente ? Comment les pouvoirs publics réduisent –ils la vulnérabilité de leur territoire ?
 Localisez les zones de risques

combien serons nous

sn-populationH

à partir de l’article du » Monde  » http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2014/09/21/lexplosion-demographique-ne-sarretera-pas-au-cours-de-ce-siecle/

 

EXTRAIT :

nous étions 2,5 milliards en 1950, nous sommes 7,2 milliards aujourd’hui – va-t-elle prendre fin bientôt ? Les scénarios retenus ces dernières années par l’ONU n’ont cessé de dériver. Dans les années 2000, on a d’abord évoqué une stabilisation autour de 9 milliards d’habitants en 2050, puis on a glissé vers une stabilisation plus tardive, vers 2100 aux alentours de 10 milliards d’habitants. Même cette hypothèse corrigée pourrait se révéler trop optimiste si l’on en croit une étude parue dans Science le 18 septembre et principalement conduite par des démographes des Nations unies, selon laquelle la stabilisation si attendue n’aura probablement pas lieu au cours de ce siècle.

Ainsi que le montre clairement le graphique, c’est l’explosion programmée de la population africaine qui va alimenter la croissance démographique de l’humanité à la fin du siècle. Actuellement d’un milliard d’habitants, elle s’inscrira très probablement (taux de confiance de 95 %) en 2100 dans une fourchette comprise entre 3,1 et 5,7 milliards d’habitants. Si l’on s’en tient au chiffre médian de 4,2 milliards, cela représente un quadruplement de la population actuelle du continent !

Ce phénomène est dû à la persistance d’un taux de fécondité élevé chez la majorité des Africaines. Longtemps les démographes ont prévu qu’il baisserait au même rythme que celui constaté en Asie et en Amérique latine depuis les années 1950, mais ce n’est pas ce qui advient dans la réalité. Même si le taux de fécondité en Afrique baisse depuis un petit moment, les experts ont remarqué récemment que ce déclin ralentissait. Cela s’explique à la fois par un accès aux moyens de contraception compliqué pour un quart des femmes et par la persistance d’un modèle familial avec une norme de 4 à 5 enfants.

Dans la dernière partie de leur étude, les démographes insistent sur l’évolution d’un autre critère important à leurs yeux, celui du nombre d’actifs par retraité, qui s’obtient en divisant la population âgée de 20 à 64 ans par la population de 65 ans et plus. Actuellement, le taux le plus bas du monde est détenu par le Japon, pays vieillissant qui ne fait plus guère d’enfants : 1,9, soit moins de deux actifs pour une personne âgée. Ce nombre, exceptionnel aujourd’hui, devrait être des plus banals pour les pays développés dans un proche avenir. L’étude ne donne pas les chiffres de la France mais ceux de notre voisin allemand. Aujourd’hui, le nombre d’actifs par retraité est de 2,9 outre-Rhin mais il devrait connaître un déclin très rapide, passant à 1,7 en 2035 et à 1,4 en 2100. Le phénomène ne touchera pas que les pays les plus développés : des géants démographiques que sont la Chine, l’Inde et, dans une moindre mesure, le Brésil devraient aussi connaître ce vieillissement rapide d’ici à la fin du siècle. Comme le dit l’étude, il est déjà temps pour eux d’investir une partie des bénéfices qu’ils tirent d’une population abondante et jeune dans des systèmes de protection sociale pour les personnes âgées de demain